Alexandre Blais

L'ORDINATEUR QUANTIQUE

4 juillet 2014 - 00:49:00

Il fait partie de cette petite poignée de scientifiques dans le monde capable de développer des ordinateurs exponentiellement plus puissants que ceux offerts par la technologie actuelle. Alexandre Blais, chercheur au département de physique de l’Université de Sherbrooke, nous convie à découvrir un domaine de recherche des plus prometteurs : la physique de l’information quantique.

AlexandreBlais
Enregistrement
Partie 1

Download MP3

Partie 2

Download MP3

La bio

Alexandre Blais se passionne pour l’information quantique depuis ses études de science. Au sein de l’Université de Sherbrooke, il réalise des expériences pour mettre au point un ordinateur capable d’exploiter les propriétés étranges de l’infiniment petit, la superposition d’état (une particule dans 2 états de façon simultanée) et l’intrication (2 particules distantes dont les propriétés varient de concert). L’intérêt d’un tel dispositif est de multiplier les capacités de calcul des machines. Les bits classiques qui peuplent nos systèmes sont dans un état ou un autre quand un qubit (pour quantum bit) peut être dans plusieurs états à la fois.

Le sujet

Alexandre retrace, au sein de la première partie, le cheminement des idées qui ont conduit les scientifiques à inventer cette discipline. Le chercheur québécois fait partie des pionniers qui tentent de mettre au point le coeur d’un tel ordinateur. Car la physique quantique n’est pas simple à maîtriser au niveau macroscopique. Alexandre nous présente ici de façon imagée les expériences qu’il réalise. Son récit passe en revue les fascinantes propriétés de la matière.

Dans la seconde partie, le scientifique revient sur son passage chez D-wave, start-up en création. Cette entreprise qui se développe en Colombie Britannique dès 2007 propose des ordinateurs qui exploitent des propriétés de la physique de l’infiniment petit. Le chercheur nous dévoile le fonctionnement du système et évoque les doutes soulevés sur sa véritable nature quantique.

Ce n’est qu’après cette expérience qu’il opte pour la recherche universitaire afin de théoriser la machine idéale. En percevant le potentiel d’un tel produit, on comprend mieux pourquoi tant de groupes publics ou privés consacrent d’intenses efforts pour aligner le maximum de qbits !

Partage du savoir

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

Tags: , ,